Union ― Travail ― Justice


Le Programme Canadien des Bourses de la Francophonie

Le Programme canadien des bourses de la Francophonie (PCBF) est un programme de bourses conçu pour renforcer les capacités institutionnelles par la formation des ressortissants de 37 pays en développement, membres de la Francophonie, admissibles à l’aide publique au développement.

Les Candidats au PCBF doivent être des employés d’une unité administrative (Ministère, Institution, etc.). Ces bourses permettent aux candidats d’entreprendre des études au Canada seulement au niveau universitaire (2e et 3e cycles), au niveau technique et professionnel, au niveau de stages de court terme et au niveau du post-doctorat.

Les bourses sont destinées à des candidats particulièrement méritant et motivés qui occupent un poste clé dans leur institution et dont les compétences et l’expérience acquises auront des effets positifs durables sur les domaines d’activité dans lesquels ils travailleront après leur retour dans leur pays.

Le PCBF accorde la priorité à :

  • la formation de formateur, particulièrement dans le domaine de l’enseignement technique et professionnel;
  • l’amélioration des compétences du personnel des collèges et des universités dans le domaine de l’enseignement et de la recherche;
  • l’accroissement et le renforcement des compétences au moyen de la formation de spécialistes et de gestionnaires des secteurs public et privé.

Les priorités du Gabon pour cette année sont les suivantes :

  • Développement durable
  • Gestion des ressources humaines

Dossier de candidature pour l’année accadémique 2016

Les dossiers doivent être déposés au Point focal pour le Gabon :

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA FRANCOPHONIE
Direction du Développement durable et de la Formation
Directeur : Maximilien MANGOUALAMANGOYE
Email : maximangouala@gmail.com

Etablissements (Études / Stages)

Processus de sélection

A propos du Gabon

Le Gabon, en forme longue la République gabonaise, est un pays situé en Afrique centrale, traversé par l’équateur, frontalier de la République du Congo, de la Guinée équatoriale et du Cameroun.

C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées et protégées dans treize parcs nationaux, dont le parc national de la Lopé, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une faible population, d’importantes ressources forestières et un pétrole abondant ont permis au Gabon d’être l’un des pays les plus prospères d’Afrique.

C’est, en effet, le pays affichant l’indice de développement humain le plus élevé du continent selon l’Organisation des Nations unies, disposant du deuxième revenu par habitant derrière la Guinée équatoriale et devant le Botswana. Le PIB a augmenté de plus de 6 % par an pour la période 2010-2012.

Potentiel économique

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole, du gaz, du fer, du bois et bien d’autres produits de son sol et de son sous-sol depuis longtemps. Les gisements ferreux de Bélinga au nord-est de Makokou, dont les réserves sont estimées à un milliard de tonnes ne sont pas encore exploités.

Les hydrocarbures représentent près de 50 % du PIB. La ville de Port-Gentil et ses environs (Cap Lopez) concentrent la majeure partie des activités pétrolières (raffinage, oléoduc, terminal pétrolier). Le deuxième secteur économique, en poids dans le PIB, est celui du bois, qui représente 13 % des exportations et 60 % des recettes d’exportation hors pétrole.

Le troisième secteur économique est celui des minerais, tel le manganèse, qui représente 4 % du PIB et 6 % des exportations du pays. Le Gabon est le deuxième producteur mondial de manganèse, après la Chine.

Ambassade du Gabon au Canada

4 Range Road. Ottawa (Ontario)
P.O. Box 368. K1N 8J5, Canada
Heures de service
Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00
Téléphone
(+1) 613-232-5301
(+1) 613-232-5302
Fax
(+1) 613-232-6916
Facebook
L’Ambassade est aussi active sur Facebook