Union ― Travail ― Justice

Investir au Gabon

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole (il adhère à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en 1975 et s’en retire en 1995), du gaz, du fer, du bois et bien d’autres produits de son sol et de son sous-sol depuis longtemps. L’exploitation des mines d’uranium de Mounana, situées à 90 km de Franceville, a été interrompue en 2001 du fait de l’arrivée sur le marché mondial de nouveaux concurrents. La relance de l’exploitation de ses importants gisements d’uranium est aujourd’hui d’actualité. Le train de Franceville à Libreville (le Transgabonais) exporte, depuis les années 1980, les ressources des mines de manganèse, d’uranium et de fer situées à Moanda. Les gisements ferreux de Bélinga au nord-est de Makokou, dont les réserves sont estimées à un milliard de tonnes ne sont pas encore exploités.

Le pays possède l’indice de développement humain le plus élevé du continent, il dispose du deuxième revenu par habitant derrière la Guinée équatoriale et devant le Botswana. Quoique touché par la crise internationale de 2009, le PIB gabonais a, depuis, augmenté de plus de 6 % par an pour la période 2010-2012.

Secteurs économiques

Les hydrocarbures représentent près de 50 % du PIB, 60 % des recettes fiscales et 80 % des exportations. Shell Gabon et Total Gabon assurent 60 % de la production. La ville de Port-Gentil et ses environs (Cap Lopez) concentrent la majeure partie des activités pétrolières (raffinage, oléoduc, terminal pétrolier).

Le deuxième secteur économique, en poids dans le PIB, est celui du bois, qui représente 13 % des exportations et 60 % des recettes d’exportation hors pétrole. C’est, après l’État, le premier employeur du pays, avec 28 % de la population active. Il y a une soixantaine d’essence de bois exploitées mais l’okoumé et l’ozigo sont les deux principales. Le Gabon est le second producteur mondial d’okoumé (après le Cameroun) et le premier exportateur mondial. Depuis le 1er janvier 2010, le Gabon a interdit l’exportation des grumes pour favoriser la transformation locale du bois.

Le troisième secteur économique est celui des minerais, tel le manganèse, qui représente 4 % du PIB et 6 % des exportations du pays. Le Gabon est le deuxième producteur mondial de manganèse, après la Chine.

Le secteur agricole représente, en 2007, 3,5 % du PIB. Il existe une filière cacao-café héritée de la période coloniale. La production de caoutchouc s’est stabilisée depuis le milieu des années 1990 mais le niveau de production est très faible (l’ordre de grandeur est de 1 à 20) par rapport aux principaux producteurs. Enfin le potentiel halieutique du Gabon est élevé, mais encore peu exploité; les Gabonais sont les plus gros consommateurs de poisson par habitant de la sous-région et la pêche ne couvre qu’un tiers des besoins.

A propos du Gabon

Le Gabon, en forme longue la République gabonaise, est un pays situé en Afrique centrale, traversé par l’équateur, frontalier de la République du Congo, de la Guinée équatoriale et du Cameroun.

C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées et protégées dans treize parcs nationaux, dont le parc national de la Lopé, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une faible population, d’importantes ressources forestières et un pétrole abondant ont permis au Gabon d’être l’un des pays les plus prospères d’Afrique.

C’est, en effet, le pays affichant l’indice de développement humain le plus élevé du continent selon l’Organisation des Nations unies, disposant du deuxième revenu par habitant derrière la Guinée équatoriale et devant le Botswana. Le PIB a augmenté de plus de 6 % par an pour la période 2010-2012.

Potentiel économique

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole, du gaz, du fer, du bois et bien d’autres produits de son sol et de son sous-sol depuis longtemps. Les gisements ferreux de Bélinga au nord-est de Makokou, dont les réserves sont estimées à un milliard de tonnes ne sont pas encore exploités.

Les hydrocarbures représentent près de 50 % du PIB. La ville de Port-Gentil et ses environs (Cap Lopez) concentrent la majeure partie des activités pétrolières (raffinage, oléoduc, terminal pétrolier). Le deuxième secteur économique, en poids dans le PIB, est celui du bois, qui représente 13 % des exportations et 60 % des recettes d’exportation hors pétrole.

Le troisième secteur économique est celui des minerais, tel le manganèse, qui représente 4 % du PIB et 6 % des exportations du pays. Le Gabon est le deuxième producteur mondial de manganèse, après la Chine.

Ambassade du Gabon au Canada

4 Range Road. Ottawa (Ontario)
P.O. Box 368. K1N 8J5, Canada
Heures de service
Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00
Téléphone
(+1) 613-232-5301
(+1) 613-232-5302
Fax
(+1) 613-232-6916
Facebook
L’Ambassade est aussi active sur Facebook