Union ― Travail ― Justice

Journée Internationale des Femmes

DECENNIE DE LA FEMME GABONAISE

8 mars 2019 - Vidéo hommage aux Femmes Gabonaises en Sciences, au Canada.  


Elles oeuvrent en qualité d’étudiantes ou professionnelles. Elles sont dynamiques, férues de technologie, mordues d’ingénierie, passionnées par les mathématiques : ce sont les femmes gabonaises en Sciences au Canada.

Galerie Mushagalusa - l’un des rares espaces dédiés à l’éducation et à la diffusion de la culture africaine à Montréal - c’est là que le Conseiller Chargé des Affaires Consulaires, Madame Valérie Assélé, a fait convergé les Femmes gabonaises en sciences au Canada, afin de marquer d’une empreinte indélébile la Journée internationale de la femme 2019 par la réalisation de cette vidéo où elles lancent, à toutes les femmes et filles, un appel à rejoindre les sciences.

 

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale des femmes, qui s'inscrit de coutume dans l'esprit de la "Décennie de la Femme Gabonaise 2015-2025", l’initiative de l’Ambassade rejoint cordialement le thème de l’État accréditaire : #InnoverPourTransformer, dévoilé par le Ministère Condition Féminine Canada, mettant en exergue les femmes dans le domaine des Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques (STIM).

 

 


A l’honneur, les Femmes Gabonaises en
Sciences, Technologies, Ingénierie, Mathématiques

 

Dr. Suzy NGOMO

Ph. D. - Professeure, Chercheure Médecine expérimentale

Carine NDOTI

M. Sc. - Analyste Immunologie
Microbiologie

Emma BARTH MOUSSAVOU

B. Sc. - Ingénieure
Génie Chimique

Leïza MARCOLINO

B. Sc. - Ingénieure Junior
Génie des Mines

Leïla OGOUMA

B. Sc. - Ingénieure Junior
Génie Civil

Jeanne F. NDONG SIMA

B. Sc. - Ingénieure Junior
Génie Géologique

Carène NDONG SIMA

Étudiante - Master en Sciences
Génie Biomédical

Grace Audrey TOUGOUMA

Étudiante – Bachelor en Sciences
Génie Aérospatial

   
 

Michelle OYO NGOLMA

Étudiante – Bachelor en Sciences
Génie Industriel

Claire K. ANDEME ASSI

Étudiante - Bachelor en Sciences
Génie Industriel

 

 

En effet, le thème sélectionné cette année se veut un appel à l’action en faveur des femmes dans les STIM; action visant notamment à réduire, voire éliminer le fossé numérique entre les sexes afin que l’innovation et la technologie insufflent une dynamique favorisant l’autonomisation des femmes.

Aussi, l’Ambassade tient-elle à saluer l’engagement des Femmes Gabonaises dans les STIM au sein de sa juridiction. A cet effet, les profils présentés ci-dessous témoignent du talent et de la détermination des Femmes Gabonaises en Sciences, qui oeuvrent sans cesse au rayonnement du Gabon au Canada.

 

 

Dr. Suzy NGOMO

PhD. - Professeure, Chercheure
Directrice du Département des Sciences de la Santé
Université du Québec à Chicoutimi

 

Suzy Ngomo, Professeure-Chercheure à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et Professeure associée à l’Université McGill, a complété un Doctorat en Médecine générale (CUSS/ Libreville); une Maitrise de recherche en sciences biologiques (UQAM / Montréal); un PhD en Médecine expérimentale – Neurosciences (ULaval / Québec) et un Post-doctorat de la prestigieuse université canadienne McGill (Montréal).

Directrice du département des Sciences de la santé de l’UQAC depuis janvier 2019, département qui regroupe tous les programmes de formation en santé de l’UQAC, incluant le programme du Doctorat en psychologie.

Professeure Ngomo détient une expertise rare, sur le plan méthodologique, relative à l’usage des technologies d’exploration du système nerveux central. Elle remplit avec excellence chaque catégorie de l’érudition du chercheur; à savoir : Auteure de plusieurs publications scientifiques; Directrice de recherche de plusieurs étudiants de premier cycle, Maitrise, Doctorat et Post-doctorat; titulaire de nombreuses subventions de recherche hautement compétitives et membre scientifique des réseaux scientifiques d’intérêt tel que l’Association canadienne de neurosciences.

Fondatrice du laboratoire de recherche - le Lab BioNR - avec deux de ses collègues et amis Pr Rubens Da Silva, PhD et Pr Louis-David Beaulieu, PhD. Le Lab BioNR regroupe des chercheurs canadiens, brésiliens et américains s’intéressant aux avenues prometteuses en ce qui concerne l’amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec des déficiences affectant les systèmes neuro-musculo-squelettique.

Pionnière dans l’élaboration du curriculum en neurologie du programme de physiothérapie de l’UQAC, Pre Ngomo assure l’offre de cours en neuroanatomie, neurophysiologie et dans les approches intégrées du traitement de la douleur chronique. Dans son service aux collectivités, Pre Ngomo, entre autres, est très fière d’être un membre actif du Conseil d’administration de l’Association de douleur du Saguenay Lac-Saint-Jean.

Leadership démontré au virage, au-delà des systèmes cyber-physiques, Pre Ngomo, femme de sciences et femme d’amour, démontre pleinement sa capacité à mettre le cap vers la révolution 5.0 qui se positionne davantage in-situ in-vivo, directement sur l’humain, à l'endroit où le phénomène d’intérêt se déroule.

 

Carine NDOTI

M. Sc. - Analyste Immunologie
Génie Microbiologique
INRS Institut Armand-Frappier – Québec

 

Férue de Sciences et Mathématiques depuis ses études secondaires au Centre Éducatif de Bastos (Yaoundé : où ses parents étaient en service à l'Ambassade), Carine Ndoti débarque au Canada en 2006 avec un Baccalauréat scientifique en poche. Elle poursuit des études médicales couronnées tour à tour par l’obtention d’un Bachelor en Biologie médicale à l’Université du Québec à Trois-Rivières et d’une Maîtrise en Microbiologie à l’INRS Institut Armand-Frappier de Québec. Au cours de son cursus académique, elle a développé d’excellentes compétences en microbiologie, en biochimie et en biologie moléculaire.

Scientifique dévouée, les recherches de Carine portaient sur l’utilisation d’agents antimicrobiens naturels, le traitement non thermique (irradiation aux rayons gamma) et l’élimination des agents pathogènes d’origine alimentaire (Listeria monocytogènes, Salmonelle Typhimurium) dans des conditions in vitro et in situ. Les résultats probants de ces dernières ont fait l’objet de publications dans International Journal of Radiation Biology en 2013 et dans Journal of Food Science en 2015.

Fort de son dynamisme, Carine occupe présentement le poste d’Analyste immunologie au sein de la prestigieuse firme pharmaceutique Nord américaine Algorithme Pharma, membre de Altasciences. Depuis plus de 20 ans, cette firme se spécialise dans l’approvisionnement de produits pharmaceutiques, de médicaments génériques et de biotechnologie. En tant que membre de l’Association des Microbiologistes du Québec, Carine s’engage à accéder à un niveau d’excellence dans pratique de la microbiologie et à offrir des services professionnels de qualité.

Avec ce parcours fulgurant, Carine s’est donnée pour principale ambition d’impacter les jeunes filles Gabonaises à s’intéresser aux métiers des Sciences. Selon elle, l’amélioration des conditions de vie des filles et des femmes passe par les découvertes des femmes en sciences et en génie.

 

Emma BARTH MOUSSAVOU

B. Sc. – Génie Chimique
Université du Québec à Trois-Rivières
Ingénieure Qualité

 

Emma Moussavou, épouse Barth est mariée et mère de trois enfants. De son Gabon natal où elle a d’abord étudié à St-Gabriel à Mouila, puis au Collège Immaculée Conception à Libreville, elle est arrivée au Canada en 2003 afin d’y poursuivre ses études en Génie chimique à l’université du Québec à Trois-Rivières.

Emma est Ingénieure des procédés de formation et occupe actuellement la fonction de Superviseure d’usine dans une Compagnie agroalimentaire spécialisée dans la production laitière, à Ottawa dans la province de l’Ontario où elle réside présentement.

Dans l’exercice de ses fonctions, Emma évolue dans un milieu d’hommes, la majorité du temps plus âgés qu’elle. Se faire respecter, en tant que Superviseure de 100 personnes de diverses cultures, dans une langue (Anglais) qui n’est pas la sienne, est un défi quotidien. En tant que femme noire et africaine dans ce milieu, elle a dû se faire une place à coups de persévérance et affirmation de son leadership. Elle avoue que ce n’est pas toujours facile de s’épanouir professionnellement dans un tel contexte tout en assumant pleinement ses responsabilités d’épouse et mère.

Poussée, au départ, par ses aptitudes et l’attitude encourageante de son père, Emma s’est découvert un goût prononcé pour les Sciences. Dans la pratique concrète de son Génie chimique, elle est passionnée par la promotion des idées en conception, optimisation; l’élaboration de nouveaux procédés axés sur l’efficacité; la gestion axée sur les résultats en minimisant les coûts de production. En d’autres termes, Emma est une scientifique de terrain, Ingénieure rompue à la tâche, en quête perpétuelle de défis à relever.

Forte de son expérience, Emma se tourne vers ses soeurs Gabonaises pour leur dire que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, qu’elle est pleine de défis et qu’il faut se battre. Se battre pour avancer, déconstruire les mythes erronés et idées préconçues sur les femmes. Et c’est en ces termes qu’elle termine son propos : fais-toi confiance, connais-toi, entoure-toi bien et agis.

 

Leïza MARCOLINO

B. Sc. – Génie des Mines
Université Laval - Québec
Ingénieure Junior

 

Depuis le secondaire, Leïza Marcolino se découvre une passion pour les sciences, avec une capacité d’apprentissage qui lui a permis de se classer parmi les cinq meilleurs élèves en mathématiques, physique et biologie. C’est donc sans surprise qu’elle décroche son baccalauréat en série D au Lycée d’Application Nelson Mandela, à Libreville.

En 2007, Leïza est admise à l’Université Laval, au Québec, en Faculté des Sciences et de Génie, où elle débute son cursus en Génie géologique. Très vite, elle côtoie le monde fascinant des mines et décide d’intégrer ce programme en 2009. Elle sera dès lors, la seule femme de sa promotion alors composée de quinze diplômés dont la graduation aura lieu en 2012.

Ainsi, titulaire d’un Bachelor en Génie des mines et de la minéralurgie, Leïza occupe le poste d’Ingénieure Qualité échantillonnage de 2014 à 2017, au sein du Groupe Eramet – Comilog au Gabon, deuxième producteur mondial de manganèse. Ambitieuse et déterminée, performante et entreprenante, ses compétences en gestion de projets et son leadership lui ont permis d’être promue, quelques mois après son recrutement, au poste de Chef de groupe. L’un de ses plus grands défis demeure la gestion d’une équipe de soixante-dix-sept (77) personnes, composée essentiellement d’hommes, le plus souvent plus âgés qu’elle, avec qui elle a su piloter un projet d’envergure de près de 1.7 M$.

Soucieuse d’élargir son champ d’expertise par l’adjonction de compétences connexes qualitatives, en 2018 Leïza fait un retour stratégique aux études, dans le domaine de l’entreprenariat et gestion des PME, tout en maintenant un emploi au sein d’une organisation canadienne de calibre international qui oeuvre dans la recherche et le développement en traitement de minerai. Forte de son expérience sur le terrain, elle a récemment décidé que le temps était venu pour elle de consolider ses acquis et se donner les moyens d’innover, de réaliser, inspirée par la création de sa propre entreprise.

Sa philosophie : « Si tu crois pouvoir le faire, fais-le! ». Leïza encourage ainsi les jeunes femmes dans le monde et particulièrement les Gabonaises à se hisser au sommet par le biais de l’ingénierie.

 

Leïla OGOUMA

B. Sc. – Génie Civil
Université Laval - Québec
Ingénieure Junior

 


Leïla OGOUMA est Ingénieure de projets de construction, diplômée de l’Université Laval au Québec, titulaire d’un Bachelor en Génie Civil - spécialité : infrastructures urbaines.

Ambitieuse, passionnée et déterminée, elle rêve de contribuer au développement du Gabon par l’apport de son expertise dans le domaine de la construction.

Leïla est convaincue que le développement d’une nation passe par le bien être de sa population dont l’un des facteurs principaux est la mise à disposition d’infrastructures sécuritaires, utiles et efficaces. Et c’est dans cette perspective que, à l’obtention de son baccalauréat en série scientifique dont elle est sortie Major de sa promotion, elle décide de poursuivre ses études universitaires au Canada dans le domaine du Génie Civil.

Aujourd’hui, travaillant dans une firme internationale de Génie-conseil à Montréal, elle exerce sa profession d’Ingénieure à titre de Chargée de projets. Elle gère des projets de grande envergure, notamment en construction et réhabilitation d’infrastructures aéroportuaires, institutionnelles et patrimoniales.

Comme le soutient Leïla, le domaine de l’ingénierie requiert certaines habilités en automation, logique et technique ainsi qu’un esprit séquentiel et cartésien; des caractéristiques dont le siège est l’hémisphère gauche du cerveau humain. Leïla poursuit en affirmant que les stéréotypes entourant l’efficacité du cerveau gauche chez la gent masculine ont toujours eu tendance à favoriser les hommes dans ce domaine. Par contre, conclut-elle, l’évidence a montré à maintes reprises que les femmes sont capables de relever le défi et se démarquer en sciences.

À l’aire de l’innovation scientifique et technologique par excellence, Leïla aimerait rappeler que tout est possible. Convaincue que l’être humain est conditionné par ses propres limitations mentales, elle fait de la confiance en soi son leitmotiv pour concrétiser ses rêves et réécrire l’histoire dans son domaine de prédilection : l’ingénierie.

C’est la raison pour laquelle, en cette Journée internationale de la femme, Leïla exhorte ses soeurs Gabonaises à croire en elles et à s’investir dans ce domaine en constante évolution.

 

Jeanne Félicité NDONG SIMA

B. Sc. – Génie Géologique
Polytechnique de Montréal - Québec
Ingénieure Junior

 

Récemment diplômée de l’École Polytechnique de Montréal en Génie géologique – option géotechnique, Jeanne félicité Ndong Sima est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec qui se veut une référence en matière de professionnalisme basé sur cinq valeurs cardinales que sont : l’Intégrité, le Respect, la Rigueur, la Responsabilité et l’Excellence.

Depuis septembre 2018, elle exerce son génie au sein de la multinationale Gutteridge, Hawkins & Davey (GHD) à Montréal, en qualité de Coordonnatrice de projet au département géotechnique et environnement. Son travail consiste en l'étude du sol et du socle rocheux afin d’émettre des recommandations sur le type de fondations structurales pour des projets de construction. Pour y parvenir, elle doit superviser et coordonner le personnel de chantier dans les travaux de forage et puits d’exploration puis interpréter les résultats d’analyse d’échantillons de sols et/ou de roches prélevés afin de pouvoir rédiger des rapports géotechniques destinés aux clients.

Avant l’obtention de son diplôme, Jeanne Félicité a effectué quatre (4) mois de stage au sein de la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG), dans la ville de Moanda au Gabon; puis un autre stage, d’une durée totale de huit (8) mois à GHD, au terme duquel elle y a été embauchée. Jeanne Félicité soutient que : pour s’insérer facilement sur le marché du travail, il est primordial d’effectuer des stages durant son cursus universitaire, et ce dès la première année.

 

Carène NDONG SIMA

Étudiante au Master en Sciences
Génie Biomédical
Université de Montréal - Québec

 

Nouvelle étudiante, Carène Ndong Sima est récemment arrivée au Canada afin de poursuivre des études de Master en Génie Biomédical – option Génie tissulaire et biomatériaux - à l’Université de Montréal au Québec.

En provenance des États-Unis où elle a obtenu un Bachelor in Biology: Biomedical Sciences, Carène y a marqué son passage en décrochant l’une des prestigieuses distinctions académiques qui lui a valu le mérite de se tailler une place sur la liste d’Honneur du Doyen - Dean’s List of Minnesota State University – College of Science, Engineering & Technology.

Carène a achevé son premier cycle universitaire en Sciences biomédicales avec brio, en se hissant au Top, parmi les meilleurs de sa promotion comme en témoigne la distinction MAGNA CUM LAUDE qu’elle a obtenue.

Dans la poursuite de son cursus universitaire à Montréal, Carène a pour objectif de décrocher un MD (Medical Degree) en Médecine régénératrice où elle concentrera ses efforts dans la recherche et l’ingénierie des organes 3D et toutes les applications susceptibles de réparer ou de remplacer des parties de tissus ou des tissus entiers.

Carène est absolument convaincue que cette filière possède un potentiel qui pourrait avoir un impact majeur sur le développement des sciences et de la recherche pour le Gabon.

 

Grace Audrey TOUGOUMA


Étudiante au Bachelor en Sciences
Génie Aérospatial
Polytechnique de Montréal – Québec

 

Grace-Audrey TOUGOUMA est étudiante finissante en Génie Aérospatial à Polytechnique de Montréal. Ce programme très sélectif et contingenté de 60 places est disponible en priorité aux étudiants canadiens. Suite à ses excellents résultats en année préparatoire, le Comité de sélection du Génie Aérospatial, a consenti à lui offrir une place.

En qualité d’Ingénieure aérospatiale, en devenir, formée à Polytechnique de Montréal, Grace est appelée à prendre part aux phases de conception, développement de produits et systèmes aéronautiques complexes, d’essai et de production d’aéronefs et véhicules spatiaux.

Présentement en échange académique à la National Taiwan University, Grace saisit cette opportunité qui lui est offerte pour se spécialiser en Finances relatives à l’ingénierie. Dans cette perspective, elle s’évertue à mettre à profit ce programme d’échange à Taïwan afin d’intégrer à son bagage académique la compréhension et la maîtrise des modèles économiques des compagnies à bas prix asiatiques. En effet, elle espère ainsi pouvoir apporter sa modeste contribution à l’amélioration des standards de sécurité et de gestion financière des compagnies aériennes des pays en voie de développement.

 

Michelle OYO NGOLMA


Étudiante au Bachelor en Sciences
Génie Industriel
Université du Québec à Trois-Rivières

 

Michelle OYO NGOLMA est arrivée au Canada en 2016 pour y poursuivre ses études à l’université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Après avoir effectué un (1) an dans le programme d’année préparatoire en Sciences pures et appliquées, elle a été admise au programme de Baccalauréat en Génie industriel.

Mademoiselle OYO est actuellement en troisième année de Génie industriel où, en qualité de future Ingénieure, elle acquière des connaissances et habiletés nécessaires à l'analyse et à la conception des systèmes de production, de leurs composantes et de leurs interactions. Elle est ainsi préparer à intervenir dans la composante de la fonction production, dans les entreprises manufacturières ou de services comme en témoigne son expérience de travail dans la perspective Études-Travail.

En effet, tout en étant étudiante, Michelle s’est illustrée sur le marché du travail pendant un (1) an en qualité de Commis dans l’entreprise de pièces mécaniques automobiles Kenny U Pull de Trois-Rivières. Cette expérience lui a permis d’acquérir des connaissances pratiques en mécanique.

Après l’obtention de son diplôme au Canada, Michelle souhaiterait acquérir suffisamment d’expérience de travail et de vie afin de retourner au Gabon y appliquer son savoir faire et mettre ses connaissances au service de tous.

 

Claire K. ANDEME ASSI

Étudiante au Bachelor en Sciences
Génie Industriel
Université du Québec à Trois-Rivières

 

Claire Kimberly ANDEME ASSI est étudiante en Génie Industriel à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Personnellement, Claire appréhende l’ingénierie comme un domaine fascinant. Et malgré son expérience académique d’un an dans cette discipline scientifique, elle pense avoir affronté bien plus d’obstacles en cette seule année que durant ses 19 années de vie. La Science est résolument, pour Claire, un monde de défis à relever.

A la poursuite de ses études afin de se doter d’un bagage scientifique de qualité, loin de son Gabon natal et de ses repères habituels, Claire surmonte régulièrement de nombreux défis avec pour seule certitude ses capacités en Science. En effet, c’est à la faveur d’un Baccalauréat en série scientifique qu’elle a été admise en Génie Industriel à l’Université du Québec à Trois-Rivières, avec pour matières de prédilection : les Mathématiques et Sciences physiques.

Et comme aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années, Claire a le recul nécessaire pour prodiguer quelques petits conseils aux jeunes filles. Aussi pense-t-elle que dans la vie rien n’est à craindre, tout est à comprendre; et selon elle, cette compréhension passe par l’appropriation du domaine de prédilection et la maîtrise progressive de ses éléments – Il faut croire qu’on est doué pour quelque chose et persévérer pour l’atteindre, ajoute-t-elle en guise de maxime. In fine, Claire est convaincue que les femmes ont toutes la capacité de rendre leurs rêves réalité.

 

 

Cette célébration du 8 mars est aussi l’occasion, pour l'Ambassade, de féliciter et encourager toutes les Femmes Gabonaises du Canada pour leur dévouement au développement solidaire de leur communauté d'origine et d'accueil, et par ricochet, au développement de l'image et de la présence gabonaise au Canada. 

Le Gabon, par sa Représentation diplomatique au Canada, est honoré d'être partie prenante de la prospérité canadienne à travers l'intégration réussie, harmonieuse et fructueuse des Femmes Gabonaises au sein de la société canadienne.

 

BONNE FETE aux femmes en général et aux Femmes Gabonaises du Canada en particulier.

 

Remerciements spéciaux aux Femmes Gabonaises scientifiques du Canada.

 

Remerciements spéciaux pour assistance technique :

* Laiticia EYUMANE - PDG de Femmes d'Exceptions Inc.

* Gwen MADIBA - PDG de Women Who Work Initiative

 

Remerciements spéciaux pour assistance informatique :

* Mike Evariste - Vidéaste @ Solutions Laforge Inc.

* Fabrice Manzeki - Analyste-Programmeur @ Solstive Nuage Inc.

 

 

A propos du Gabon

Le Gabon, en forme longue la République gabonaise, est un pays situé en Afrique centrale, traversé par l’équateur, frontalier de la République du Congo, de la Guinée équatoriale et du Cameroun.

C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées et protégées dans treize parcs nationaux, dont le parc national de la Lopé, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une faible population, d’importantes ressources forestières et un pétrole abondant ont permis au Gabon d’être l’un des pays les plus prospères d’Afrique.

C’est, en effet, le pays affichant l’indice de développement humain le plus élevé du continent selon l’Organisation des Nations unies, disposant du deuxième revenu par habitant derrière la Guinée équatoriale et devant le Botswana. Le PIB a augmenté de plus de 6 % par an pour la période 2010-2012.

Potentiel économique

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole, du gaz, du fer, du bois et bien d’autres produits de son sol et de son sous-sol depuis longtemps. Les gisements ferreux de Bélinga au nord-est de Makokou, dont les réserves sont estimées à un milliard de tonnes ne sont pas encore exploités.

Les hydrocarbures représentent près de 50 % du PIB. La ville de Port-Gentil et ses environs (Cap Lopez) concentrent la majeure partie des activités pétrolières (raffinage, oléoduc, terminal pétrolier). Le deuxième secteur économique, en poids dans le PIB, est celui du bois, qui représente 13 % des exportations et 60 % des recettes d’exportation hors pétrole.

Le troisième secteur économique est celui des minerais, tel le manganèse, qui représente 4 % du PIB et 6 % des exportations du pays. Le Gabon est le deuxième producteur mondial de manganèse, après la Chine.

Ambassade du Gabon au Canada

4 Range Road. Ottawa (Ontario)
P.O. Box 368. K1N 8J5, Canada

Heures de service

Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00

  • +1 613-232-5301
  • +1 613-232-5302
  • +1 613-232-6916
  • Facebook