Union ― Travail ― Justice

Les Gabonais talentueux de la Diaspora




DIEUDONNE ELLA OYONO

Dieudonné ELLA OYONO : Économiste politiquement engagé

Économiste au Ministère de l'économie du Québec et Professeur au Département des Sciences économiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), ce Gabonais a décidé de briguer la Vice-Présidence, puis la Présidence du SPGQ.


C’est l’un de ces rares Gabonais dont Radio Canada International (RCI) propose à tous ses auditeurs de par le monde de découvrir le parcours ainsi que les valeurs, en tant qu’immigrant ayant trouvé, à travers les études et le sport national du Québec, une façon tout à fait unique de réussir ses défis comme néo-québécois. Dieudonné Ella Oyono est Économiste au Ministère du Développement économique du Québec et Professeur au Département des sciences économiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

 

Dieudonné Ella Oyono : d'étudiant Gabonais à Professeur

Pur produit de l'Université Omar Bongo au Gabon dont il fut étudiant en Sciences économiques, Dieudonné Ella Oyono débarque à Montréal au Canada en 2001, à l'âge de 27 ans, bardé de deux diplômes universitaires en Économie et doté d'une généreuse bourse du Gabon pour y poursuivre ses études au niveau Doctorat.

Séduit par la beauté de la ville métropolitaine de Montréal, il décide de rester au Québec, de s'y établir  et  pour ce faire, de relever le défi de l'immigration. Et c'est tout naturellement dans son domaine de prédilection - Sciences économiques - qu'il va progressivement se réaliser. En effet, en un temps record après quelques sessions en tant qu'étudiant Gabonais, il va se retrouver de l'autre côté de la scène en qualité de Professeur, dispensant des cours magistraux d'Économie à l’UQAM. C'est donc là qu'il fait ses premières armes avant d’entrer dans la fonction publique du Québec où, chemin faisant, il ne va pas hésiter à briguer des postes stratégiques.

 


Dieudonné Ella Oyono : le fonctionnaire québécois

Séduit par la ville métropolitaine de Montréal, Dieudonné Ella Oyono engage une procédure de demande de Résidence permanente qui lui ouvre les portes de la Fonction publique canadienne en général et québécoise en particulier. Il n'abandonne pas pour autant sa première vocation : l'enseignement.

Ainsi, tout en donnant des cours d'Économie à l'UQAM, en 2006 il décroche un poste temporaire d'Analyste de marché au Ministère de l'Agriculture de la province du Québec. C'est avec beaucoup d'abnégation qu'il offre à sa hiérarchie une prestation édifiante, passant de la théorie des cours magistraux à la pratique sur le terrain, au sein du Ministère. Et les résultats sont au rendez-vous, au-delà même des attentes. En effet, ce poste qui, initialement n'était que temporaire, devient permanent : au terme des dix mois prévus au contrat, Dieudonné Ella Oyono est confirmé, titularisé dans son poste d'Analyste de marché.

C'est la consécration de ses efforts!

Deux ans plus tard, soit en 2008, c'est le Ministère de l'Économie du Québec qui requiert ses services à titre de Conseiller économique où il fait remarquablement ses preuves en un temps record.  Et en 2010Dieudonné Ella Oyono monte en grade au sein du Ministère du Développement Économique, de l'Innovation et des Exportations (MDEIE) où il est nommé Adjoint au Directeur Régional. Là encore par sa prestation remarquable, il force l'admiration de ses collègues.   

Déterminé, fonceur, Dieudonné Ella Oyono a le vent en poupe et n'entend pas s'arrêter là. Après quelques années de belles pratiques et prestations au MDEIE, il décide de franchir une autre étape, de garvir une marche supérieure : l'engagement politique.

 

Dieudonné Ella Oyono : détermination & engagement politique

C'est avec beaucoup de détermination que Dieudonné Ella Oyono poursuit sa lancée, le regard tourné vers la scène politique et avec pour leitmotiv que << le succès, c'est la préparation qui rencontre l'opportunité >>.

Ses pensées se tournent naturellement vers son environnement immédiat. Il commence par s'impliquer au niveau du Syndicat des Professionnelles et Professionnels du Gouvernement du Québec (SPGQ) : c'est le plus grand syndicat de cette nature au Québec, regroupant l'ensemble des professionnels issus de presque toutes les disciplines et ayant une formation universitaire ou équivalente. Le SPGQ est en somme un large bassin d'experts des services publics du Québec dont la mission est de veiller à la défense et au développement des intérêts professionnels, sociaux et économiques de ses membres.

 

Dieudonné Ella Oyono s'implique donc au sein du SPGQ où en 2012 il va briguer la 4e Vice-Présidence du Comité exécutif, au sein de l'Équipe Albert. 

https://equipealbert.wordpress.com/membres-de-lequipe-albert/dieudonne-ella-oyono/

https://www.youtube.com/watch?v=G_gJO0V53zQ

 

Dieudonné Ella Oyono au sein de l'Équipe Albert

 

Lors de l'élection du nouveau Comité exécutif du SPGQ en 2015, Dieudonné Ella Oyono, déterminé et bourré d'ambitions, brigue à nouveau un poste mais cette fois-ci, le poste le plus prestigieux : la Présidence. Il devient alors la tête de liste de l'Équipe à laquelle il décide de donner son patronyme et celui de sa Colistière : l'Équipe Oyono-L'Espérance.


Dieudonné Ella-Oyono : candidat à la Présidence du SPGQ

http://spgq.qc.ca/Utilisateur/ExpressNews/20150413105032_SPGQ_Web.pdf

 

Dieudonné Ella Oyono s'est également impliqué et illustré dans d'autres activités de même envergure, marquant par le fait même sa volonté et sa détermination à se tailler une place de choix au sein de la société québécoise, au même titre que les natifs, tout en gardant à l'esprit ses origines. Dans cette perspective, nous pouvons souligner sa contribution effective au Comité sur l'avenir industriel du Québec


Comité sur l’avenir industriel


Suite à une présentation de Deloitte intitulée « Le Point sur le secteur manufacturier au Québec » en 2013, Michel Cyr, commissaire au développement économique de la Ville de Châteauguay, a suggéré à certains intervenants économiques du Grand Montréal de former un comité de réflexion sur l’avenir industriel.

Le but principal de ce comité était de réfléchir à la situation et à l’avenir des entreprises manufacturières et de faire, aux instances gouvernementales, des suggestions et recommandations dans ce domaine.

Ce document de réflexion, qui s’adresse à la Commission Godbout, ne comporte que les éléments de nature fiscale qui ont été soulevés par le comité auquel Dieudonné Ella-Oyono a pris une part active ent tant qu'Adjoint exécutif, MFÉQ (maintenant MEIE).

http://www.examenfiscalite.gouv.qc.ca/fileadmin/user_upload/memoires/comite_avenir_industrie

l.pdf

 

 

 

 

 

PROJET BNQ 21000 

http://www.bnq21000.qc.ca/?id=34

Dans le même esprit, soulignons également le rôle de Dieudonné Ella-Oyono en tant que Représentant du MDEIE régional au sein du Comité consultatif du Projet BNQ 21000 et au lancement d'un guide pour aider les entreprises québécoises à adopter une démarche tenant compte des principes de la Loi sur le développement durable.

Le financement accordé au projet, par le Ministère du Développement Économique, de l'Innovation et des Exportations (MDEIE), répondait à une proposition faite conjointement par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ), Neuvaction et la Chaire Desjardins de développement durable de l’Université de Sherbrooke (Chaire Desjardins), proposition faite dans le contexte de la cible fixée par la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008-2013.

 

Dieudonné Ella Oyono : l'homme d'affaires

Partant de son profil d'économiste, doublé d'une détermination et d'un engagement fermes, on peut dire que se lancer en affaires était tout à fait prévisible dans ce cas. Dieudonné Ella-Oyono brasse des affaires, comme on le dit au Québec : il est Président de la compagnie Afrique Canada Opportunité (ACO) https://www.facebook.com/ACOgroupe/ dédiée à la Diaspora africaine qui participe à l'essor économique du Canada. 

 

          

 

Suivant la vision d'ACO déclinée comme UNE COMMUNAUTÉ PROSPÈRE, ENGAGÉE ET SOLIDAIRE, ses activités et services permettent :

- des stages et des emplois offerts par des entreprises de la communauté

- des postes stratégiques grâce à des ambassadeurs de la communauté employés par les grandes institutions privées et publiques

- des projets bonifiés et financés par des membres de la communauté

- des PME qui connaissent une forte croissance en vendant leurs produits et services à la communauté

- des experts regroupés pour contribuer au développement du continent.

Pour Dieudonné Ella-Oyono, le succès d'ACO dépend de nous tous. Après le réseautage, il est maintenant temps de travailler sur des projets pour bâtir une communauté à la hauteur de nos ambitions.

 

Dieudonné Ella-Oyono est un Talent gabonais de la Diaspora.

Radio Canada International (RCI) & partenaires, en collaboration avec le Journal Métro ont lancé une initiative intitulée Série Parcours inspirants qui consiste à publier des portraits de Montréalais issus de l'immigration, à travers des témoignages de vie, de courage, de détermination et de réussite. C'est là que nous avons retrouvé Dieudonné Ella-Oyono, présenté comme un exemple d'immigration réussie.

- De Gabonais à Pointelier : itinéraire d'un déterminé

http://journalmetro.com/plus/carrieres/689384/de-gabonais-a-pointelier-itineraire-dun-determine/

- Écouter l'interview de Dieudonné Ella-Oyono à RCI

 http://www.rcinet.ca/fr/2014/12/18/dieudonne-ella-oyono-un-parcours-qui-unit-determination-audace-et-hockey/

- Exemple d'immigration réussie

https://fr-fr.facebook.com/newlifecanada.ca/posts/555287224575041

A propos du Gabon

Le Gabon, en forme longue la République gabonaise, est un pays situé en Afrique centrale, traversé par l’équateur, frontalier de la République du Congo, de la Guinée équatoriale et du Cameroun.

C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées et protégées dans treize parcs nationaux, dont le parc national de la Lopé, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une faible population, d’importantes ressources forestières et un pétrole abondant ont permis au Gabon d’être l’un des pays les plus prospères d’Afrique.

C’est, en effet, le pays affichant l’indice de développement humain le plus élevé du continent selon l’Organisation des Nations unies, disposant du deuxième revenu par habitant derrière la Guinée équatoriale et devant le Botswana. Le PIB a augmenté de plus de 6 % par an pour la période 2010-2012.

Potentiel économique

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole, du gaz, du fer, du bois et bien d’autres produits de son sol et de son sous-sol depuis longtemps. Les gisements ferreux de Bélinga au nord-est de Makokou, dont les réserves sont estimées à un milliard de tonnes ne sont pas encore exploités.

Les hydrocarbures représentent près de 50 % du PIB. La ville de Port-Gentil et ses environs (Cap Lopez) concentrent la majeure partie des activités pétrolières (raffinage, oléoduc, terminal pétrolier). Le deuxième secteur économique, en poids dans le PIB, est celui du bois, qui représente 13 % des exportations et 60 % des recettes d’exportation hors pétrole.

Le troisième secteur économique est celui des minerais, tel le manganèse, qui représente 4 % du PIB et 6 % des exportations du pays. Le Gabon est le deuxième producteur mondial de manganèse, après la Chine.

Ambassade du Gabon au Canada

4 Range Road. Ottawa (Ontario)
P.O. Box 368. K1N 8J5, Canada
Heures de service
Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00
Téléphone
(+1) 613-232-5301
(+1) 613-232-5302
Fax
(+1) 613-232-6916
Facebook
L’Ambassade est aussi active sur Facebook