Union ― Travail ― Justice

Les Gabonais talentueux de la Diaspora




Jean-Claude MABIALA

Jean-Claude MABIALA : Philosophe & Écrivain de talent

Homme de Lettres et de Culture, c'est à Rimouski au Québec que ce Gabonais a décidé d'aiguiser sa plume pour donner libre cours à son talent littéraire, à travers la production d'oeuvres dédiées à la compréhension féconde des valeurs sociétales. 


Jean-Claude Mabiala : l'étudiant Gabonais

Jean-Claude Mabiala est sans conteste un homme de Lettres dont la sensibilité fleurte aisément avec les humanités; c'est aussi et par dessus tout un être épris de Culture. Cette entrée en matière s'explique de facto par ce qui suit. 

Comme il a si bien coutume de se présenter lui-même, Jean-Claude Mabiala est né à Léconie, dans les Plateaux Batéké au Gabon, une précision qui découle intrinsèquement de son goût prononcé pour la Culture et le maniement de la langue. Et pour cause car la sienne (sa culture), il va la transporter en son sein de Kabala dans les Hauts Plateaux de Léconie au Gabon jusqu'à Rismouski, dans le Bas-Saint-Laurent au Québec où il vit depuis 1990.

Et c'est cette Culture (aussi bien celle du pays d'origine que du pays d'accueil) qu'il va mettre en exergue dans une trilogie à venir. Sur le chemin qui y mène, tout au long du parcours, nous retrouvons Jean-Claude Mabiala, l'étudiant gabonais, titulaire de plusieurs diplômes obtenus dans des universités canadiennes dont : 

- Baccalauréat en Sociologie (Université d'Ottawa)

- Attestation de 2e cycle en Éthique professionnelle (Université du Québec à Chicoutimi)

- Diplôme de 2e cycle en Éthique appliquée (Université de Sherbrooke)

- Maîtrise en Philosophie/Éthique appliquée (Université de Sherbrooke)

- Diplôme de 3e cycle en Formation interculturelle (Université de Sherbrooke)  

http://www.myvirtualpaper.com/doc/UdeS/universitedesherbrooke2-1/2009041701/42.html#42

Il ne fait donc aucun doute que Jean-Claude MABIALA est un homme de Lettres et de Culture.

 

 

Le Gabon @ Institut Maritime du Québec (IMQ)

Jean-Claude Mabiala : le Professeur émérite

De 2006 à 2007, Jean-Claude Mabiala a enseigné la Sociologie de la famille, la Sociologie des médias et la Philosophie au Cégep de Gaspé. 

Depuis lors, il est Professeur à l’Institut Maritime du Québec (IMQ) à Rimouski, où il enseigne la Philosophie & rationalité, l’Anthropologie philosophique et l’Éthique appliquée aux sciences physiques.

Par ailleurs, à titre de Professeur vacataire, il donne des cours de Sociologie (Travail & société) et des cours de Travail social (Analyse des problèmes sociaux & Études des politiques sociales) au Cégep de Matane. Le Cégep est une institution québécoise d'enseignement, de niveau collégial, formant des individus pour le marché du travail (programme technique de trois ans) ou pour la poursuite des études à l'université (programme général de deux ans). C'est un établissement d'enseignement offrant une proximité humaine entre élèves et enseignants préuniversitaires et techniques.

Par son aptitude à donner des cours magistraux, à transmettre la connaissance, c'est avec fierté que Jean-Claude Mabiala a inscrit les couleurs Vert-Jaune-Bleu du Gabon au panthéon de l'IMQ (pays contribuant à sa renommée). Parallèlement à ses activités professionnelles, cet érudit Gabonais complète actuellement un 2e diplôme de 3e cycle (Ph.D) en Études du religieux contemporain à l'Université de Sherbrooke. 

 

 

Jean-Claude Mabiala : l'écrivain romanesque

Jean-Claude Mabiala est également Écrivain, Auteur de romans sociologiques inspirés des réalités culturelles des immigrants et donc servant de courroies de communication interculturelle : c'est l'apologiste du dialogue des cultures et du dialogue intergénérationnel. C’est à ce titre que dans les années 2000, il a aiguisé sa plume en rédigeant des articles publiés dans des quotidiens du Québec (Le Journal de Québec, Le Soleil, Le Progrès-Écho, Le Mouton Noir, Le Havre, etc.) au sujet de l'intégration économique des néo-québécois. 

 

Jean-Claude Mabiala publie son premier roman

En 2011, il écrit le premier tome d'un roman sociologique, La promesse d'un néo-Québécois. Ce roman est également distribué au Gabon. 

Cet ouvrage, à la fois initiatique et sociologique, met en scène les aventures de Pierre, un jeune Gabonais qui décide de partir étudier au Québec. L'auteur y expose les réalités de son pays d'origine et de son intégration à sa terre d'accueil. il explique le parcours de Pierre du Gabon au Québec et la promesse faite à son père en quittant le Gabon.

 

 

Jean-Claude Mabiala récidive avec un 2e opus

Philosophe, Éthicien et Sociologue d'origine gabonaise, Jean-Claude Mabiala annonce la publication de son 2e roman intitulé Le dilemme d'un néo-Québécois.

Dans cet ouvrage, qui fait suite au premier tome La promesse d'un néo-Québécois, l'auteur nous plonge dans l'univers de Pierre qui, après avoir réussi son intégration sociale et professionnelle au Québec reçoit une lettre en provenance de son pays d'origine, le Gabon, plus précisément de Kabala, son village natal. Cette lettre le place devant un dilemme qu'il devra bientôt résoudre. Mais de quoi s'agît-il exactement? Pourquoi une promesse a-t-elle autant d'impact sur lui au point de se traduire en un dilemme? 

La réponse s'offre inéluctablement au lecteur à la lecture de cet ouvrage intriguant.

Le dilemme d'un néo-Québécois s'adresse aussi bien à un public avisé qu'à un public général. Ce roman sociologique jette un regard éclairant sur les réalités culturelles auxquelles se heurtent parfois les immigrants et leurs proches. Il aborde également l'importance de la communication interculturelle et la nécessité du dialogue pour éviter l'incompréhension qui blesse les coeurs et les âmes.

Monsieur Mabiala a imaginé l'histoire de Pierre dans la perspective d'illustrer à la fois les variantes de la culture africaine en général et gabonaise en particulier, dont certaines pourraient être qualifiées de pesanteurs, également les conséquences positives et négatives possibles, inhérentes à leurs manifestations dans le temps et dans l'espace.

Aussi, ce roman permet une réflexion sur la complexité d'immigrer et des relations interculturelles. De plus, il pose des questions liées à l'identité culturelle ainsi que l'importance du dialogue dans le couple.

 

 

Jean-Claude Mabiala : jamais 2 sans 3

Après La promesse d'un néo-Québécois et Le dilemme d'un néo-Québécois, tomes 1 et 2 parus respectivement en 2011 et 2012, voici le tome 3, intitulé Le retour ou le départ?

Cette fois, Pierre prend une grande décision : il retourne au Gabon. Ce voyage lui permettra de renouer avec les siens et de redécouvrir sa culture d'origine avec un nouveau regard. Mais cette décision suscite chez lui plusieurs questionnements et comporte des conséquences pour sa femme et son fils : quelle sera leur réaction? Comment ses parents l'accueilleront-ils au Gabon? Comment percevra-t-il son pays d'origine après plusieurs années d'absence?

Avec une écriture descriptive, une touche de parlure gabonaise et des personnages attachants, le roman foisonne de réflexions et d'anecdotes savoureuses. Fidèle à ses habitudes, l'auteur nous propose encore une fois un roman à teneur sociologique, où il pousse sa réflexion sur les pratiques discriminatoires et racistes de la nature humaine en général.

Le retour ou le départ? intéressera tout particulièrement les Québécois qui souhaitent en apprendre plus sur la culture gabonaise ainsi que les Gabonais qui désirent avoir un regard extérieur sur leur culture.

 

 

Jean-Claude Mabiala : Contribution à la société québécoise

Jean-Claude Mabiala est un expert en tout ce qui a trait aux questions d’intégration, d’échanges interculturels; un passionné de l’étude des cultures, des religions, bref, de la nature humaine. Jean-Claude Mabiala est un homme de Lettres, passionné par « les humanités » et dont les oeuvres littéraires permettent d'explorer de nouvelles avenues dans la compréhension des relations interculturelles et intergénérationnelles, à tel enseigne que Radio Canada International s'en est intéressée, lui consacrant ainsi une interview radio et un article de presse dans le cadre de la célébration 2016 du Mois de l’Histoire des Noirs – Contribution des Noirs à la société québécoise. 

Écoutez l'interview de Jean-Claude Mabiala à Radio Canada International (RCI)

http://www.rcinet.ca/mhn-fr/2013/01/31/jean-claude-mabiala-le-dilemme-dun-neo-quebecois/

 

 

Jean-Claude Mabiala dans la presse du Québec

 

- De Rimouski à Kabala : suite d'un récit initiatique 

http://www.lavantage.qc.ca/Culture/2014-04-30/article-3707756/De-Rimouski-a-Kabala-%3A-suite-d%26rsquo%3Bun-recit-initiatique/1

- Itinéraire d'un Gabonais à Rimouski  

http://www.moutonnoir.com/2012/03/itineraire-d’un-gabonais-a-rimouski/

- Portrait d'un Gabonais qui n'a pas froid aux yeux  

http://www.imq.qc.ca/nouvelles/portrait-dun-gabonais-qui-na-pas-froid-aux-yeux.php

- Presse Université du Québec à Chicoutimi  

http://uqactualite.uqac.ca/jean-claude-mabiala-publie-son-premier-roman/

Presse Université de Moncton  

http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=10916#.V1yeUCpLF2U

Presse Université de Sherbrooke  

https://www.usherbrooke.ca/udes/magazine/lire/vol2-no1/alma-mater/index.html@tx_igttnewsshared%5Btt_news%5D=4021.html



A propos du Gabon

Le Gabon, en forme longue la République gabonaise, est un pays situé en Afrique centrale, traversé par l’équateur, frontalier de la République du Congo, de la Guinée équatoriale et du Cameroun.

C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées et protégées dans treize parcs nationaux, dont le parc national de la Lopé, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une faible population, d’importantes ressources forestières et un pétrole abondant ont permis au Gabon d’être l’un des pays les plus prospères d’Afrique.

C’est, en effet, le pays affichant l’indice de développement humain le plus élevé du continent selon l’Organisation des Nations unies, disposant du deuxième revenu par habitant derrière la Guinée équatoriale et devant le Botswana. Le PIB a augmenté de plus de 6 % par an pour la période 2010-2012.

Potentiel économique

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole, du gaz, du fer, du bois et bien d’autres produits de son sol et de son sous-sol depuis longtemps. Les gisements ferreux de Bélinga au nord-est de Makokou, dont les réserves sont estimées à un milliard de tonnes ne sont pas encore exploités.

Les hydrocarbures représentent près de 50 % du PIB. La ville de Port-Gentil et ses environs (Cap Lopez) concentrent la majeure partie des activités pétrolières (raffinage, oléoduc, terminal pétrolier). Le deuxième secteur économique, en poids dans le PIB, est celui du bois, qui représente 13 % des exportations et 60 % des recettes d’exportation hors pétrole.

Le troisième secteur économique est celui des minerais, tel le manganèse, qui représente 4 % du PIB et 6 % des exportations du pays. Le Gabon est le deuxième producteur mondial de manganèse, après la Chine.

Ambassade du Gabon au Canada

4 Range Road. Ottawa (Ontario)
P.O. Box 368. K1N 8J5, Canada
Heures de service
Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00
Téléphone
(+1) 613-232-5301
(+1) 613-232-5302
Fax
(+1) 613-232-6916
Facebook
L’Ambassade est aussi active sur Facebook